Le monde change. La sophrologie nous invite à nous lever…

Classé dans : Non classé | 0

Le monde change.

A nous de nous prendre en main, de mettre le pied à l’étrier, d’investir dans la vie, d’être créateurs de notre Equilibre et de celui du monde dans lequel nous vivons.

De par sa dynamique existentielle, la sophrologie nous invite à nous lever, à tenir debout, à entrer dans la confiance du potentiel latent insoupçonné qui nous habite pour aborder ensemble les plus belles choses dont nous sommes capables.
Ce potentiel, inhérent à tous, s’enrichit et se dévoile à travers nos expériences. Il est ce qui nous permet de réaliser ce que nous sommes et de réaliser notre existence.
Aujourd’hui, il est de notre responsabilité à chacun de s’ouvrir à sa richesse intérieure, de s’aider mutuellement à découvrir nos talents, nos ressources, de mettre tout en oeuvre pour les mettre à jour afin d’avancer solides et confiants vers ce que nous voulons voir fleurir en nous, autour de nous et dans le monde.

La proposition de la sophrologie a toujours été d’agir dans la conscience, pas forcément dans la souffrance, les difficultés, la peur.
Bien sûr que la sophrologie a des applications quand ça ne va pas mais elle ne s’arrête pas là. Ce que nous découvrons en la pratiquant est fondamental et essentiel. Alors que nous avons l’habitude de nous occuper de ce qui ne va pas, la sophrologie peut être pratiquée aussi pour les gens qui vont bien, dans des moments qui vont bien, pour ce côté de nous qui va bien. Progressivement, du fait de l’entraînement, ce côté qui va bien se renforce et prédomine en même temps que notre regard se renouvelle vis à vis de ce qui est, de ce qui se présente quotidiennement à nous.

« La sophrologie est une pédagogie du plein, pas du manque. C’est un déconditionnement de courir pour gagner une carotte. C’est plus une démarche pour une découverte à l’intérieur de soi. Une gestion du stress, c’est juste une excuse pour trouver ce plein qui demeure à l’intérieur. Une compétition sportive, c’est juste une excuse pour s’éveiller à soi, un test pour la vie. » – Claudia Sanchez & Ricardo Lopez (concepteurs et créateurs de la Sophrologie Ludique en 1985)

 

Laissez un commentaire